Dans le cadre de ses actions pour promouvoir et l’Education et la Science, LA FONDATION D’ENTREPRISE CLAUDE EMMANUEL BLANDIN s’est engagée encore une fois auprès de l’Université des Antilles pour l’attribution:

 

 

 

- d’une bourse de 36.000€ sur 3 ans à Monsieur Emmanuel BIABIANY pour la réalisation d’une thèse intitulée «Les conséquences du changement climatiques aux Antilles».

- d’un prix de thèse «Prix FONDATION CLAUDE EMMANUEL BLANDIN» de 3.000€ qui sera décerné en fin d’année universitaire 2016-2017 pour récompenser l’une des « meilleures » thèse scientifique du cru 2017.

Le domaine de l’enseignement supérieur est un vivier de futures élites. Une jeunesse instruite et qualifiée reste la promesse d’une nouvelle dynamique citoyenne et d’un développement économique pérenne. La Fondation est fière de participer à sa façon à cette dynamique car c’est cette jeunesse qui fera le pays de demain et qui donnera à la région les valeurs nécessaires à sa croissance. C’est donc dans cet esprit que deux conventions sont signées le mercredi 7 décembre 2016 entre Monsieur Patrick BLANDIN, Président de la Fondation Claude Emmanuel BLANDIN et Monsieur NARAYANANSAMY, administrateur provisoire de l’Université des Antilles.

En ce qui concerne la bourse doctorale de 30.000€ sur 3 ans, la Fondation, qui avait reçu plusieurs candidatures, a finalement choisi de retenir celle de Monsieur Emmanuel BIABIANY, diplômé d’un Master en Informatiques, pour son projet de thèse en informatique climatique. L’objectif poursuivi par ce futur doctorant est d’expérimenter et d’exploiter différentes méthodes d’analyses et d’apprentissages automatiques, afin de mettre en évidence des informations pertinentes et des corrélations cachées, dans la masse de données que récoltent les spécialistes de la météorologie. Monsieur BIABIANY sera encadré par le Dr. Didier BERNARD au sein du Laboratoire de Recherche en Géosciences et Energie (LARGE) et dans L’équipe Apprentissages – Interactions – Données (AID) du LAMIA de l’Université des Antilles.

Pour rappel, de 2010 à 2013, la Fondation Claude Emmanuel Blandin avait déjà attribué une bourse doctorale de 30.000 Euros à Wilfried SEGRETIER pour sa thèse sur les systèmes d’information géographiques, donc l’objectif était d’améliorer la gestion et la connaissance de la biodiversité régionale et de permettre une meilleure prévention des risques naturels.

Avec la signature de ces conventions, la Fondation prouve une fois encore à quel point elle souhaite contribuer à un mouvement citoyen, porteur de véritables avancées dans le secteur de l’enseignement supérieur, secteur clé pour le développement du bassin Caribéen.

«La formation et la science ont ceci en commun de changer et de transformer l’homme, l’homme qui doit rester au centre de tout projet de société».

LIRE l'ALLOCUTION de notre Président

Article France-Antilles 08/12/2016

Article France-Antilles 09/12/2016

© 2017 Fondation BLANDIN - Réalisation & Maintenance AGWANET